Castelsarrasin

Eglise Saint-Sauveur

Inscrite sur l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 2002, l’église Saint-Sauveur possède un mobilier exceptionnel, composé de boiseries et marbres, dont la plupart des pièces sont classées Monuments Historiques. De nombreuses pièces de boiseries des XVII et XVIII èmes siècles (buffet d’orgue, stalles, portes, prie-Dieu, chaire) provenant de l’abbaye de Belleperche, offrent un remarquable ensemble baroque.

Histoire

961 : 1ère mention de l’église dans le testament de Raymond 1er, Comte de Rouergue qui donne « l’alleu et l’église Saint-Sauveur » à l’abbaye de Moissac. L’existence de cet alleu marque la présence d’une ébauche de village aux abords de l’église primitive dès le Xème siècle.

1245 à 1270 : L’église Saint-Sauveur est reconstruite d’une manière somptueuse.

1254 : Le pape Innocent IV dans une Bulle du 8 juillet, accorde, durant 5 ans, 40 jours d’indulgences à tous ceux qui aideraient à financer la fin des travaux.

Construite dans un style premier gothique avec nef et transept voûtés d’ogives et collatéraux couverts d’un berceau brisé roman, l’église subira plusieurs remaniements significatifs.

L’église Saint-Sauveur abrite, depuis le XIIIème siècle, les reliques de Saint-Alpinien (l’humérus du bras gauche, un os de la hanche droite et une côte) dont la 1ère vérification date du 6 avril 1279. La fête de la ville a, d’ailleurs de tout temps, été associée à la mort du Saint, un 26 avril. Lors des processions une châsse contenant les reliques était transportée à travers la ville, sur un pavillon de bois doré.

Localisation

19 rue de la Révolution
82100 Castelsarrasin
lat. 44.037708 - lon. 1.108274

Contacts

Etab/Lieu/Structure